Romans traduits

Romans traduitsRomans traduits

La mer, le matin  / Margaret Mazzantini  / traduit de l'italien par Delphine Gachet. Paris : R. Laffont, 2012. Pavillons. Cote : R MAZ

La guerre éclate en Libye. Omar, le mari de Jamila, est tué. Elle décide alors de partir en Sicile avec Farid, son petit garçon. Une fois le passeur payé, ils n'ont plus rien, sauf l'amulette au cou de Farid. Vito, 18 ans, et sa mère Angelina font le chemin inverse, pour retrouver la Libye où est née Angelina. Mais tout a changé. Vito, désoeuvré, erre sur la plage et trouve une amulette...   Source des données :  © Le Cercle de la Librairie, Paris, 2012

"Dans son précédent roman traduit en français, Venir au monde, l'Italienne Margaret Mazzantini avait fouillé les décombres de l'ex-Yougoslavie. Dans le nouveau qui vient de paraître, elle s'attaque à une guerre plus récente, le conflit libyen qui a abouti à la chute de Ka-dhafi... Mais Margaret Mazzantini ne s'en est pas tenue à pointer la seule mégalomanie meurtrière d'un dictateur étranger. Elle en a profité pour rappeler l'histoire commune entre ce pays africain et l'Italie, leur passé colonial, la vie des colons de la Botte sur la «quatrième rive» de l'Italie avant que Kadhafi ne les chasse dans les années soixante-dix et la réconciliation honteuse vingt ans plus tard par le truchement de Berlusconi." Francçoise Dargent Figaro.fr